Conférence sur l’offre de soins de proximité

Le 26/02/2019

 

 

LE CDG 13 a accueilli une conférence sur l’offre de soins de proximité. Cet évènement était co-organisé par l’Agence Régionale de Santé (ARS) et l’Union des Maires des Bouches-du-Rhône.

La forte mobilisation des élus des Bouches-du-Rhône autour de ces questions est le reflet des préoccupations essentielles de la population.

La France doit faire face à de nombreux défis : le vieillissement de la population et l’augmentation des maladies chroniques, qui impliquent des parcours de santé plus complexes, mais aussi l’accélération du rythme des départs à la retraite de professionnels de santé, qui risque d’aggraver les déséquilibres territoriaux déjà constatés en matière d’accès aux soins de proximité.

Le département des Bouches-du-Rhône est bien doté en professionnels de santé, mais présente de fortes disparités. Une part de la population connaît ainsi des difficultés à bénéficier d’un suivi par un médecin traitant, obtenir rapidement un rendez-vous ou accéder à un spécialiste dans un délai raisonnable.

Le plan pour l’égal accès aux soins dans les territoires, présenté par la ministre de la santé le 13 octobre 2017, constitue donc un axe majeur du projet régional de santé de l’ARS PACA et de la feuille de route de la délégation départementale des Bouches-du-Rhône.

Dans ce cadre, l’objectif est de renforcer l’offre de soins dans les territoires où la présence soignante est insuffisante, et soutenir de nouveaux modes d’organisation, permettant à la fois de répondre aux nouveaux enjeux de santé publique et d’attirer les jeunes professionnels, qui délaissent de plus en plus l’exercice isolé, au profit de l’exercice regroupé et coordonné.

Il sera nécessaire pour cela de favoriser les innovations. Par exemple, la télémédecine fera partie des réponses qui pourront être apportées sur un territoire trop éloigné de certaines spécialités.

La mise en œuvre de ce plan nécessitera surtout de s’appuyer largement sur les initiatives portées par les acteurs de terrain, professionnels de santé et élus, car le département des Bouches-du-Rhône est un territoire contrasté. Nous devons imaginer des solutions adaptées aux besoins aussi bien de la Camargue, que de la Vallée des Baux, ou de l’Agglomération Marseillaise.