[OFFRE D'EMPLOI] La commune de LAURIS recrute un Directeur des Services Techniques (H/F)

Le 28/09/2020

Dans le cadre d’emplois des Techniciens territoriaux, la commune de Lauris recrute :
Un Directeur des services Techniques (h/f) à temps complet à pourvoir au plus tôt

[OFFRE D'EMPLOI] La commune de Venelles recrute un Responsable du Service communication (remplacement CDD de 3 mois)

Le 28/09/2020

La commune de VENELLES : 160 agents,  située au nord du Pays d'Aix en Provence, au pied de la Sainte-Victoire recrute un/une Responsable du service communication (remplacement CDD de 3 mois/cadre d'emplois des attachés ou rédacteurs) 
--> candidature à envoyer avant le 09/10/2020

Concours d'attaché session 2020 - suppression de l'épreuve de langue

Le 28/09/2020

Suite à la parution du décret 2020-1134 du 15 septembre 2020, est supprimée pour la session 2020 du concours d'attaché territorial, l’épreuve orale obligatoire de langue vivante pour les candidats du concours externe et l’épreuve orale facultative de langue vivante pour les candidats du concours interne et du troisième concours. S’agissant de l’épreuve orale obligatoire de langue vivante du concours externe, son coefficient (de 1) est reporté sur l’épreuve d’admission d’entretien et le porte ainsi de 4 à 5 pour respecter l’équilibre des coefficients entre les épreuves d’admissibilité et les épreuves d’admission.

[OFFRE D'EMPLOI] La commune de la CIOTAT recrute un chef de service administratif (H/F)

Le 24/09/2020

Dans le cadre d’emplois des Attachés territoriaux, la commune de La Ciotat recrute un chef de service administratif (H/F) en CDD de 3 mois, de manière urgente. 

--> candidature souhaitée avant le 05/10/2020

[OFFRE D'EMPLOI] La commune de LAURIS recrute un Directeur des Services Techniques (H/F)

Le 28/09/2020

Dans le cadre d’emplois des Techniciens territoriaux, la commune de Lauris recrute :
Un Directeur des services Techniques (h/f) à temps complet à pourvoir au plus tôt

[OFFRE D'EMPLOI] La commune de Venelles recrute un Responsable du Service communication (remplacement CDD de 3 mois)

Le 28/09/2020

La commune de VENELLES : 160 agents,  située au nord du Pays d'Aix en Provence, au pied de la Sainte-Victoire recrute un/une Responsable du service communication (remplacement CDD de 3 mois/cadre d'emplois des attachés ou rédacteurs) 
--> candidature à envoyer avant le 09/10/2020

Concours d'attaché session 2020 - suppression de l'épreuve de langue

Le 28/09/2020

Suite à la parution du décret 2020-1134 du 15 septembre 2020, est supprimée pour la session 2020 du concours d'attaché territorial, l’épreuve orale obligatoire de langue vivante pour les candidats du concours externe et l’épreuve orale facultative de langue vivante pour les candidats du concours interne et du troisième concours. S’agissant de l’épreuve orale obligatoire de langue vivante du concours externe, son coefficient (de 1) est reporté sur l’épreuve d’admission d’entretien et le porte ainsi de 4 à 5 pour respecter l’équilibre des coefficients entre les épreuves d’admissibilité et les épreuves d’admission.

[OFFRE D'EMPLOI] La commune de la CIOTAT recrute un chef de service administratif (H/F)

Le 24/09/2020

Dans le cadre d’emplois des Attachés territoriaux, la commune de La Ciotat recrute un chef de service administratif (H/F) en CDD de 3 mois, de manière urgente. 

--> candidature souhaitée avant le 05/10/2020

[OFFRE D'EMPLOI] La commune de CUCURON recrute un DGS (H/F)

Le 17/09/2020

La commune de Cucuron recrute dans le grade des Attachés sur un poste permanent un Directeur Génral de Services (H/F)

--> réponse souhaitée avant le 02 octobre 2020

Concours d'assistant territorial socio-éducatif - session 2020 - Epreuves

Le 16/09/2020

L'épreuve d'admissibilité aura lieu le 1er octobre 2020 au Centre Agora à Aubagne de 9h à 12h pour les candidats de la spécialité "Conseiller en économie sociale et familiale" et de 14h à 17h pour ceux de la spécialité "Educateur spécialisé".

Les convocations ont été adressées aux candidats le 15 septembre 2020.

Pour les candidats de la spécialité "assistant de service social", la seule épreuve orale d'admission se déroulera à partir du 25 janvier 2021.

Les convocations seront envoyées aux candidats de cette spécialité au plus tard dans les quinze jours précédant le début de l'épreuve.

[RETRAITE] La CNRACL lance une nouvelle campagne de Qualification des CIR pour les agents nés en 1962 et 1967.

Le 03/09/2020

La CNRACL lance une nouvelle campagne relative à la qualification des comptes individuels retraites (Q-CIR) à partir du 11 septembre 2020. A compter de cette date, les nouvelles années concernées sont les années 1962 et 1967.

Vos portefeuilles seront ainsi automatiquement alimentés le 11 septembre et les dossiers de vos agents disponibles sur la plateforme PEP's. La qualification des CIR remplace la simulation de calcul.

Un CIR qualifié ne nécessitera pas de simulation de calcul à l'automne 2021 pour l'envoi des documents du Droit à l'Information en 2022. 

IMPORTANT : La campagne concernant les dossiers des agents nés en 1961 ou en 1966 est toujours en cours. Merci d'envoyer les pièces justificatives demandées par téléversement, la CNRACL poursuit le traitement et la fiabilisation des comptes de vos agents. Ainsi, ils bénéficieront d'une EIG fiable. 

>> Plus d'informations sur la qualification des CIR

Covid-19, la situation des agents vulnérables au 1er septembre 2020

Le 02/09/2020

Une circulaire du 1er Ministre en date du 1er septembre 2020 et applicable à la fonction publique de l'Etat, apporte des précisions sur la situation des agents les plus vulnérables présentant un risque élevé de développer une forme grave d'infection au virus SARS-CoV-2.

Ainsi, les agents publics présentant une des 4 pathologies* mentionnées à l'article 2 du décret n° 2020-1098 du 29 août 2020 seront placés en télétravail ou à défaut, lorsque ce n'est pas possible, en autorisation spéciale d'absence, sur la base d'un certificat d'isolement délivré par un médecin.

Les autres agents présentant un facteur de vulnérabilité rappelés dans l'avis du Haut conseil de santé publique du 19 juin 2020 sont quant à eux placés en télétravail lorsque les missions s'y prêtent ou bénéficieront, lorsque le télétravail n'est pas possible ou lorsqu'une reprise du travail est décidée par l'autorité territoriale (ou le chef de service) au regard des besoins du service, d'un aménagement de leurs conditions d'emploi :

  • la mise à disposition de masques chirurgicaux par l'employeur, qu'ils devront porter sur les lieux de travail (durée maximale du port d'un masque : 4 heures) ;
  • une vigilance particulière de ces agents quant à l'hygiène régulière des mains ;
  • un aménagement du poste de travail (bureau dédié ou limitation du risque avec, par exemple, un écran de protection, limitation de contact avec le public ou, à défaut, écran de protection, distanciation physique assurée, renouvellement de l'air adapté ...).

Les agents ne pouvant télétravailler et refusant, malgré les mesures mises en place par leur employeur, de reprendre leur activité en présentiel, devront justifier leur absence en sollicitant des congés annuels, RTT ou encore des jours du compte épargne-temps, sous réserve des nécessités de service.

Les agents bénéficiant d'un arrêt de travail délivré par un médecin traitant, seront placés en congé de maladie selon les règles de droit commun (journée de carence, demi-traitement etc.).

Une note d'information de la Direction générale des collectivités locales (DGCL) en date du 2 septembre fait suite à la publication de la circulaire du Premier Ministre et précise les dispositions applicables pour les collectivités territoriales.

 

* Sont regardés comme vulnérables au sens de la loi du 25 avril 2020 de finances rectificatives pour 2020, les patients répondant à l'un des critères suivants et pour lesquels un médecin estime qu'ils présentent un risque de développer une forme grave d'infection au virus SARS-CoV-2 les plaçant dans l'impossibilité de continuer à travailler :

1° Etre atteint de cancer évolutif sous traitement (hors hormonothérapie) ;
2° Etre atteint d'une immunodépression congénitale ou acquise :
- médicamenteuse : chimiothérapie anticancéreuse, traitement immunosuppresseur, biothérapie et/ou corticothérapie à dose immunosuppressive ;
- infection à VIH non contrôlée ou avec des CD4 < 200/mm3 ;
- consécutive à une greffe d'organe solide ou de cellules souches hématopoïétiques ;
- liée à une hémopathie maligne en cours de traitement ;

3° Etre âgé de 65 ans ou plus et avoir un diabète associé à une obésité ou des complications micro ou macrovasculaires ;
4° Etre dialysé ou présenter une insuffisance rénale chronique sévère.

Actualisation des consignes nationales sanitaires des écoles et établissements scolaires pour la rentrée 2020-2021

Le 01/09/2020

Le ministère de l’Éducation Nationale, de la Jeunesse et des Sports a actualisé les consignes sanitaires nationales pour la rentrée 2020-2021 :


Des fiches thématiques pour aller plus loin :
 le ministère de l'Éducation Nationale vient de publier cinq fiches thématiques portant sur la restauration, la récréation, l'éducation physique, l'éducation musicale et les internats. 

Protocole national pour assurer la santé et la sécurité des salariés en entreprise face à l’épidémie de COVID-19

Le 01/09/2020

Le ministère du Travail, de l'Emploi et de l'Insertion a présenté un protocole national pour assurer la santé et la sécurité des salariés en entreprise face à l'épidémie de Covid-19, applicable à compter du 1er septembre 2020.

Cette mise à jour du protocole découle d'un avis du Haut Conseil de la santé publique (HCSP), publié le 14 août, relatif à la transmission du virus par aérosols. Dans cet avis, le HCSP a formulé la recommandation du port systématique de masques dans tous les lieux clos publics et privés collectifs.

Quelle est la conduite à tenir pour un employeur à l’égard d’un agent qui a été en contact avec une personne atteinte de la Covid-19 ?

Le 28/08/2020

La fiche d’information sur la conduite à tenir par l’employeur a été mise à jour par les services du Centre de Gestion.

Vous y retrouverez notamment la définition d’un cas contact et les mesures à mettre en œuvre.

Des fiches pratiques sont également mises à votre disposition par Santé Publique France :    


Parution du décret fixant à titre temporaire des règles dérogatoires de formation et de titularisation de certains fonctionnaires territoriaux en raison de la crise sanitaire née de l'épidémie de covid-19

Le 24/08/2020

Le décret n° 2020-1082 du 21 août 2020 instaure des règles dérogatoires de formation et de titularisation de certains fonctionnaires territoriaux en raison de la crise sanitaire née de l'épidémie de covid-19.

L'article 1er du décret prévoit que les fonctionnaires stagiaires relevant des cadres d'emplois mentionnés en annexe du décret, dont la titularisation doit intervenir au plus tard le 31 décembre 2020, ne sont pas soumis à l'obligation d'avoir réalisé leur formation d'intégration, si celle-ci n'a pas pu se dérouler, partiellement ou intégralement, entre le 17 mars et le 31 décembre 2020. Néanmoins, dans ce cas la formation d'intégration devra être suivie avant le 30 juin 2021.

Ainsi, la titularisation des agents interviendra à la date initialement prévue même si, en raison de la crise sanitaire :

  • Ils n'ont pu entamer leur formation d'intégration
  • Ils ont commencé leur formation, sans pouvoir la suivre intégralement.

POUR AUTANT les agents devront suivre et terminer leur formation d'intégration avant le 30 juin 2021.

Cas particulier : Agent placé en stage au 1er mai 2019 pour un an et qui n'a pas pu terminer sa formation d'intégration. Le présent décret étant paru le 21 aout, il semblerait logique de le titulariser rétroactivement au 1er mai 2020. Il devra néanmoins terminer sa formation avant le 31 juin 2021.

L'article 2 du décret concerne la formation d'intégration des fonctionnaires stagiaires relevant des cadres d'emplois de la police municipale ayant commencé leur formation initiale d'application avant le 17 mars 2020 et pour lesquels la titularisation intervient au plus tard le 31 décembre 2020.

Ils bénéficient sur décision du CNFPT (au regard de leur situation) :

  • De la prise en compte des services accomplis par les stagiaires auprès de la collectivité territoriale qui les emploie, au titre des stages prévus dans le cadre de la période obligatoire de formation, sous réserve que la collectivité effectue une évaluation du stage de l'agent. Cette évaluation sera communiquée au CNFPT, au préfet et au procureur de la République. 

  • D'une dispense d'une durée maximale de quinze jours au titre des enseignements théoriques de la formation.

Les stagiaires bénéficiant de l'une de ces dérogations demeurent soumis à l'évaluation du CNFPT.

Les enseignements théoriques non suivis peuvent, le cas échéant, être dispensés dans le cadre de la formation continue obligatoire prévue à l'article L. 511-6 du code de la sécurité intérieure.